Scier du bois dur pour des casiers à homard à l'Île-du-Prince-Édouard

By Ryan Moore, Wood-Mizer

Tags
Countries
Timber Koke's Sawmill in Canada

 

Plus de 150 000 canadiens habitent l’Île-du-Prince-Édouard (Î.-P.-É.), située dans le golfe du Saint-Laurent, au large de la côte est canadienne. Pour les canadiens Ashley et Cody Koke, propriétaires et opérateurs de Timber Koke’s Sawmill, c’est à l’Î.-P.-É. qu’ils se sentent chez eux. Ashley décrit le rythme de l’île comme « décontractée ». « C’est une province assez détendue », dit Ashley. Évidemment, les résidents de l’Î. -P.-É. travaillent dur aussi. Certaines des industries clé qui définissent à l’Î.-P.-É. sont l’agriculture, la pêche et le tourisme. De plus, Ashley et Cody ont réussi à trouver du succès dans l’industrie du sciage.

 

 

L'entreprise de sciage de Ashley et Cody et la pêche, l’une des industries clé de l’île, spécifiquement la pêche au homard, se croisent d’une manière toute particulière. « L’Î.-P.-É. est reconnue pour les homards », dit Cody. Plusieurs pêcheurs de homard à l’Î.-P.-É. dépendent du bois produit par Timber Koke pour fabriquer leurs casiers à homard. « Pratiquement tout le monde ici pêche avec des casiers en bois, carrées ou rondes, toutes sont fabriquées avec du bois dur », dit Cody. Ashley et Cody sont fiers de leurs contributions à l’une des industries phare de l’Î.-P.-É. « Nous sommes heureux de faire partie de l’industrie de la pêche au homard », dit Cody.

Ashley et Cody n’ont pas toujours été dans le domaine du sciage. Il y a eu quelques facteurs qui ont entrainé la décision de démarrer « Timber Koke » en 2015. « J’avais un client, à mon emploi à temps plein, qui possédait une scierie. Il est décédé, mais, pendant des années, il avait scié du bois d’œuvre derrière nous », dit Ashley. « Nous nous sommes aperçus qu’il y avait comme un marché et on a décidé de foncer. » Toutefois, la motivation d’acheter une scierie n’était pas uniquement financière. « Nous avons tous deux une passion pour le camionnage, les grumes et le bois d’œuvre, et aussi le fait de voir se réaliser les rêves des gens », dit Ashley. Avec ces facteurs en tête, Ashley et Cody ont décidé de saisir l’occasion et ont acheté une scierie mobile LT15 de Wood-Mizer.

 

 

Le père de Cody est un autre facteur qui a influencé la décision d’acheter une scierie mobile. « Mon père est un très bon menuisier, il a construit la première maison dans laquelle j’ai grandi », dit Cody. « Pour réaliser tous nos projets, nous avions décidé que nous voulions faire notre propre bois d’œuvre plutôt que de l’acheter à la quincaillerie. Donc, c’est lui qui nous a comme un peu incités à faire ce que l’on fait maintenant. » Aussitôt que la famille Koke a reçu leur scierie mobile, Ashley et Cody se sont mis au travail. « Nous avions un arbre qui était tombé dans la cour arrière et nous l’avons débité sur la scierie », dit Cody. « Il y a une courbe d’apprentissage, mais on a eu du plaisir. »

 

 

En choisissant la scierie mobile LT15, le couple croyait initialement que la scierie ne serait qu’un loisir. Ils n’avaient pas anticipé à quelle vitesse l’entreprise de sciage Timber Koke’s grandirait. Ils ont compris que, pour leur volume de bois, une scierie ne suffirait pas. « On n’arrivait tout simplement pas à l’intérieur des heures dans une journée », dit Cody. Ils ont donc décidé d’acheter une autre scierie, la scierie mobile LT40 Hydraulique de Wood-Mizer, moins de deux ans après l’achat de leur première scierie mobile. En plus de permettre de scier des grumes sur les deux scieries en même temps, si nécessaire, la manutention hydraulique des billes sur la LT40 a apporté de l’efficacité aux opérations de Ashley et Cody, ce qui était essentiel. « Maintenant, on se tient à jour », dit Cody. En plus des deux scieries mobiles, Ashley et Cody utilisent une déligneuse EG50 pour déligner efficacement les planches produites par leurs scieries.

 

 

Maintenant, Ashley et Cody sont en mesure d’opérer Timber Koke’s comme une petite entreprise, tout en conservant respectivement leur emploi à temps plein. En plus de se spécialiser dans le débitage du bois pour les casiers à homard, ils acceptent souvent des projets de sciage à la demande, travaillant de près avec les clients, afin que leurs idées de projets uniques voient le jour.

Bien que Ashley et Cody aient du succès avec leur entreprise de sciage, ils ont aussi réussi à compléter quelques projets personnels à l’aide de leur scierie. Ils ont bâti sur leur propriété une petite maison pour les visiteurs, avec du pin, de l’épinette et du genévrier de source locale. « Nous l’adorons. C’est chaleureux, original et unique en son genre », dit Ashley. Ashley mentionne que le pavillon des visiteurs est tellement un grand succès avec leurs invités, qu’ils ont reçu des demandes pour réaliser des projets similaires. « Tous l’adorent autant que nous », dit Ashley. « Nous avons eu beaucoup de gens, voulant la même chose, nous demander un prix pour le projet clé en main. Nous n’avons pas entrepris de construire une autre maison, mais on n’exclut pas la possibilité! »

 

Abonnez-vous pour recevoir les mises à jour par courriel.
Soyez parmi les premiers à recevoir l’information sur les nouveaux produits, promotions, projets de clients et bien plus, avec notre infolettre Wood-Mizer gratuite. Abonnez-vous aujourd’hui !